ÉCOLE DES AVOCATS SUD EST

61, Bd de La Blancarde, 13004 MARSEILLE

fb

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre navigation.

Mesure d'audience

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre navigation.

Contenus interactifs

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre navigation.

Réseaux sociaux/Vidéos

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre navigation.

    Autres cookies

    En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre navigation.

    Conditions d'admission

    L'accès au Centre de Formation des Barreaux du Sud Est est réservé aux personnes étant en possession soit :

    • du diplôme d'accès aux CRFPA délivré par les Instituts d'Etudes Judiciaires
    • d'un Doctorat en Droit (date limite de soutenance impérative au 31 décembre précédent la rentrée). 

    L'assiduité aux cours est obligatoire pour tous.

    Modalités d'inscription : 

    Dès les résultats d'admissibilité, ou si vous êtes déjà titulaire de l'examen d'entrée ou d'un doctorat,  et si vous souhaitez intégrer notre école en janvier prochain, vous devez procéder à votre pré-inscription en ligne.

    A la suite de cela vous recevrez un mail vous invitant à contacter l'école pour convenir d'un rendez-vous afin de finaliser votre inscription. 

    Pour vous pré-isncrire cliquez sur le lien bleu ci-dessous.

    RENTREE 2020 : formulaire d'inscription

    LES INSCRIPTIONS POUR LA RENTREE 2020 SE FERONT JUSQU'AU 18 DECEMBRE

                              

    Concernant les étudiants étrangers autorisés à passer le CAPA, il est précisé que l'obtention de l'examen d'entrée à l'Ecole pas plus que l'obtention du CAPA n'apportent un droit acquis à l'admission au Barreau. Les Ordres des avocats demeurent maîtres de leur tableau. Il est rappelé à ce titre les dispositions du premier alinéa de l'article 11 de la loi n° 71-1130 du 31 décembre 1971 :
    « Nul ne peut accéder à la profession d'avocat s'il ne remplit les conditions suivantes :
    1° Etre français, ressortissant d'un Etat membre des Communautés européennes ou partie à l'accord sur l'Espace économique européen, ou ressortissant d'un Etat ou d'une unité territoriale n'appartenant pas à ces Communautés ou à cet Espace économique qui accorde aux Français la faculté d'exercer sous les mêmes conditions l'activité professionnelle que l'intéressé se propose lui-même d'exercer en France, sous réserve des décisions du conseil des Communautés européennes relatives à l'association des pays et territoires d'outre-mer à la Communauté économique européenne ou avoir la qualité de réfugié ou d'apatride reconnue par l'Office français de protection des réfugiés et apatrides. »