ÉCOLE DES AVOCATS SUD EST

61, Bd de La Blancarde, 13004 MARSEILLE

fb

Présentation

L'EDA Sud Est, établissement d'utilité publique dont l'une des missions est la formation initiale des futurs avocats, accueille chaque année environ 250 Elèves Avocats de la région PACA essentiellement issus des IEJ d'Aix-Marseille, Toulon et Nice.

Depuis la loi du 11/02/2004, la réforme de la formation impose une durée minimale de 18 mois, déclinée comme suit :

Rentrée en janvier année 1

 

6 mois de cours fondamentaux

(comprenant un stage d'immersion en cabinet en début de période)

La première période de formation débute par un stage d’immersion en cabinet d’avocat d’une durée de 4 semaines.
Durant les fondamentaux vous suivrez un enseignement pratique en atelier permettant l’acquisition de réflexes professionnels.
À la suite de cet enseignement en tronc commun, trois modules optionnels sont proposés pour une professionnalisation plus ciblée en continuité avec les acquis universitaires.

Il s’agit des modules suivants :

  • Module juridique
  • Module judiciaire
  • Module public

6 mois de Projet Pédagogique Individuel

Le Projet Pédagogique Individuel, « dit PPI », est un stage effectué pendant 6 mois dans un cadre différent de celui d’un cabinet d’avocat inscrit à un Barreau français.
Il a pour vocation d’apporter une ouverture d’esprit et une vision réaliste du marché du travail en en percevant les attentes, les besoins et les contraintes.
Ce stage peut se dérouler auprès :

  • de juridictions
  • d’administrations
  • d’associations
  • de services juridiques d’entreprises
  • de l’Ecole Nationale de la Magistrature (ENM) (sous candidature)
  • d’institutions politiques nationales, régionales, ou européennes
  • de professionnels du Droit et de la Justice (Notaires, Huissiers, etc.)
  • de fédérations syndicales
  • de cabinets d’avocats à l’étranger.

De surcroît, il peut également s’agir de l’accomplissement d’un programme de Master II en Droit ou d’une formation de type LLM ou Grandes Ecoles, sous réserve d’acceptation du dossier par le Conseil d’Administration de l’EDASE. Il vous sera demandé à cet effet de fournir le programme détaillé de ladite formation.
Il appartient à chaque élève de rechercher et trouver son stage, d’élaborer son projet et de le soumettre à l’approbation de l’Ecole le plus tôt possible.
Nous vous indiquons :
En revanche, ne peuvent notamment être validées au titre du projet pédagogique individuel : la réalisation d'un stage au sein d'un cabinet d'avocats en France (DOM-TOM compris),une activité d’enseignement et de recherche, y compris dans une matière juridique,la rédaction d’une thèse de doctorat, y compris dans une matière juridique.

6 mois de stage en cabinet d'avocat

En vertu de l’article 58 du Décret du 27 novembre 1991, chaque élève-avocat doit réaliser un stage d’une durée de six mois en cabinet d’avocat français.

Il appartient à chaque élève de trouver le cabinet qui l’accueillera pendant six mois, sous réserve de la validation par l’EDASE. A ce titre, selon l’article 59 du décret du 27 novembre 1991 : "tous les avocats inscrits au Tableau ayant prêté serment depuis plus de quatre ans, au 1er janvier de l’année en cours, peuvent être maître de stage."

 

CAPA en octobre année 2

CAPA 2017 (pdf)

 

Les obligations de l'élève

Pour le confort de tous la formation au sein de l'Ecole doit se dérouler dans les meilleures conditions, il est indispensable que chaque élève respecte un certain nombre de règles élémentaires de discipline de courtoisie, et de politesse.

Tous les élèves sont soumis à une obligation impérative de ponctualité et d'assiduité tant aux enseignements dispensés qu'aux divers stages effectués

Chaque absence ou retard devra préalablement être annoncé(e) et, en toute hypothèse, devra être pleinement justifié(e) dans les plus brefs délais, par écrit, pièces justificatives à l'appui (avis d'arrêt maladie notamment) ;

Chacun devra veiller à la propreté des locaux, respecter le matériel.

Par ailleurs pour des raisons d'hygiène et de propreté, il est également interdit de se restaurer et de se désaltérer dans les salles de cours.

Enfin, dans le respect de l'environnement, il est demandé aux élèves de veiller à éteindre les lumières des diverses salles et des toilettes de l'Ecole lorsqu'ils quittent les lieux.